GASTRONOMIE



Drôme / Grignan : le fromage de chèvre qui fait recette sur les stands de marché

Rachel, salariée du Gaec, travaille à la transformation du lait en fromage

Rachel, salariée du Gaec, travaille à la transformation du lait en fromage

Leur fromage fait saliver les inconditionnels du lait cru de chèvre. Reconversion réussie donc pour l’ex banquière Marie-Jo Verjat qui a quitté la finance pour la ferme. Aujourd’hui, elle cogère le Gaec des Caprines Au Pays de Grignan avec son associé Alain Raymond, éleveur de chèvres.

Leur bonne entente se traduit aujourd’hui par un succès commercial. « Notre production ne couvre pas la demande », expliquent-ils. L’exploitation, située dans une ancienne truffière, compte un cheptel de 80 chèvres.

Dans la fromagerie, Rachel, la salariée du Gaec, évalue la production du jour : « Là on a 290 litres de lait et je vais faire environ 500 fromages ». Plus de 70000 litres de lait sont transformés dans ce local, chaque année pour un rendement qui peut atteindre les 600 fromages jour.

Alain Raymond gérant associé du Gaec, nourrit le bouc reproducteur de l’exploitation

Alain Raymond gérant associé du Gaec, nourrit le bouc reproducteur de l’exploitation

La production est en vente directe à la ferme ou écoulée chez les restaurateurs de Grignan. Les fromages sont également commercialisés sur les marchés à Saint-Paul-Trois-Châteaux, l’Isle sur la Sorgue et Sainte-Cécile-les-Vignes.

Eric est un habitué du stand du Gaec des Caprines : « Ce fromage avec du vin rouge, je ne l’explique pas ! », s’exclame-t-il. « Leur fromage est super », ajoute Michel, lui aussi fidèle parmi les fidèles du Gaec des Caprines.

Le fromage de chèvre fermier au lait cru, également qualifié de caillé lactique est apprécié pour ses vertus nutritionnelles : « Il a un avantage, explique Alain Raymond. Il n’est pas très riche en matières grasses. Il s’acidifie en même temps qu’il s’affine. Les médecins et les diététiciennes pensent que le fromage de chèvre porte moins à conséquence pour le cholestérol ».

Marie-Jo Verjat, gérante associée du Gaec

Marie-Jo Verjat, gérante associée du Gaec

Le Gaec des Caprines utilise les procédés de fabrication similaires à ceux du Picodon. « On se trouve dans la zone d’appellation précisent Alain Raymond. On est très proche du cahier des charges du picodon ».

Marie-Jo Verjat et Alain Raymond ont fait le choix d’un système d’élevage traditionnel. Les animaux sont nourris au foin bio et aux céréales sans OGM (2), « complémentées en protéines ».

La rédaction

Comprendre :
Gaec : groupe agricole d’exploitation en commun.
OGM : organisme génétiquement modifiés

A noter : La ferme du Gaec des Caprines au Pays de Grignan est ouverte tous les matins du lundi au samedi, de 9 heures à midi. Adresse : 50 route des Marsanches, 26230 Grignan