PERSPECTIVES


Drôme / Vaucluse : une centrale villageoise pour produire de l’énergie et faire baisser la facture d’électricité

Une centrale villageoise est une coopérative citoyenne. Elle regroupe les habitants d’un territoire qui s’associent pour produire localement de l’électricité. A cette fin, ils unissent leur force pour faire émerger des projets d’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures des habitations de particuliers et des bâtiments publics.

Investissement participatif

Le projet de la centrale villageoise est porté par le Rois Solaire. Ce bureau d’étude spécialisé dans le photovoltaïque est basé à Suze-la-Rousse dans la Drôme provençale. Cédric Venet est responsable du bureau d’études : « On veut faire en sorte que les gens se réunissent pour créer une société qui va investir dans la mise en place de plusieurs installations photovoltaïques dans le territoire ». L’énergie ainsi produite serait revendue à EDF.

Réunions publiques

Une dizaine de réunions publiques sont ainsi organisées sur les communes de Suze-la Rousse, Tulette Bollène, la Baume-de-Transit, Bouchet, Sainte-Cécile-les-Vignes, Montségur-sur-Lauzon et Saint-Paul-Trois-Châteaux. Ces rencontres ont vocation à expliquer aux habitants de ces localités l’intérêt d’une centrale villageoise. « Le but du jeu c’est de générer des revenus financiers », ajoute le responsable du bureau d’étude.

Un projet à la portée de tous

La part d’action varie de 50€ à plusieurs milliers d’euros. « L’idée c’est que chacun puisse investir dans la centrale villageoise pour ensuite récupérer les dividendes suite à la vente d’énergie ». Une vingtaine de centrales villageoise sont aujourd’hui à l’étude ou déjà opérationnelle en France, preuve s’il en fallait que la transition énergétique est bien engagée. Le bureau d’étude Le Rois Solaire veut impulser le mouvement en Drôme provençale et Haut-Vaucluse. Celui-ci se traduirait par la réalisation de plusieurs installions de 9kW de puissance installée.

Une rentabilité sur le long terme

Le Roi Solaire a déjà participé à une aventure similaire à Rosans dans les hautes Alpes. « Il s’agit, là-bas, d’une installation d’une dizaine de petites centrales », précise Cédric Venet. Le responsable du bureau d’études regarde aussi du côté de la région lyonnaise avec la mise en place d’un programme qui représente un investissement de 500000€ pour vingt-cinq installations. « Cet investissement va permettre de générer en vingt ans 1M€ de recettes de vente d’électricité ».

Un pari d’avenir

Les promoteurs drômois parient sur l’évolution d’une réglementation thermique particulièrement favorable aux énergies alternatives. « Elle imposera à toute nouvelle construction de produire de l’électricité, explique Damien Fodéra, ingénieur et directeur du Roi Solaire. Une fois qu’on fait des maisons bien isolées, il faudra passer à l’étape suivante, celle de produire de l’énergie ». Pour les porteurs de projet de la centrale villageoise, le photovoltaïque est la solution incontournable pour arrêter de payer cher la facture d’électricité.

Pour en savoir plus, un contact, Pôle-Habitat-Energie au 04 75 49 89 67