ACTUALITÉ BANCAIRE

 

A Pont-Saint-Esprit dans le Gard, l’agence BNP Paribas vient de lancer Mobo. Ce nouvel outil destiné aux commerçants et artisans va révolutionner, grâce à une application, les transactions bancaires, en facilitant et en simplifiant la vie aux professionnels marchands.

Nouvelle application mobile MOBO de BNP PARIBAS

C’est une nouvelle application de paiement qui va révolutionner les transactions entre les commerçants, artisans et leur clientèle. Elle s’appelle Mobo. Sa vocation, initier les professionnels marchands à la culture numérique en activité bancaire.

Paiement à domicile
« Là c’est le commerçant, -où l’artisan-, qui se déplace. C’est le cas du chauffeur de taxi ou du plombier qui vient chez le particulier et qui vous fait payer par carte, à la maison, directement, sur un petit appareil qu’il a avec son téléphone portable et une application, explique Karine Arnaud, référente digitale à l’agence BNP Paribas de Pont-Saint-Esprit dans le Gard. Le client peut ainsi payer par carte bleu un service qui lui est rendu à domicile ».

Une application téléchargeable
Serge Lerche est expert monétique et télématique à la BNP Paribas. Mobo n’a plus de secret pour lui : « C’est un outil monétique. C’est un terminal de paiement par carte bleue avec une application qu’on télécharge. L’artisan peu donc effectuer son encaissement in situ.

Une innovation, un coût
Mobo s’adresse exclusivement à la clientèle des professionnels. Mais les particuliers ne sont pas en reste. Karine Arnaud le rappelle fort justement : « Ils peuvent payer ligne avec leur carte sur internet ou l’application mobile ou même avec leur smartphone avec le paiement sans contact. La dématérialisation des services bancaires a forcément un coût. Et Mobo n’échappe pas à cette logique. « Le boitier en lui-même vaut 95€ HT et après il appartient au client », précise Serge Lerche.

La révolution digitale en marche
Il s’agit donc pour les établissements bancaires de se mettre au goût du jour. La révolution digitale est censée simplifier et faciliter la vie des particuliers et surtout des professionnels marchands. «Une fois que le montant est tapé sur Mobo, il faut indiquer le mode de paiement, il peut accepter l’encaissement par carte, en espèces ou par chèque ».

Seuil de rentabilité
Seul bémol à l’engouement qu’il peut susciter auprès de ceux qui en ont testé son usage, Mobo est jugé rentable pour un chiffre d’affaires annuel inférieur à 30000€. Les opérateurs bancaires se félicitent néanmoins de cette innovation qui évite aux commerçants de transporter des espèces sur eux et d’être la cible de vols et d’agressions.

L’agence BNP Paribas de Pont-Saint-Esprit dans le Gard