CYCLISME ​|

Légende de la photo : Les élus ont validé ce lundi 18 janvier 2021 en conseil municipal l’arrivée étape de la course cycliste Paris Nice.

L’association Amaury Sport Organisation (ASO) a retenu la commune de Bollène comme « unique ville du département de Vaucluse à accueillir l’arrivée d’étape de la course cycliste du Paris Nice. Ce sera le jeudi 11 janvier 2021. Le conseil municipal réuni le lundi 18 janvier 2021 a adopté le contrat à passer avec l’association Amaury Sport Organisation (ASO). Le document fixe notamment les modalités de mise en œuvre de l’étape boisselée de la course.

L’aléas sanitaire

L’assemblée délibérante a autorisé le maire à signer le contrat. On retiendra tout de même la petite passe d’armes sur fond de crise sanitaire entre le maire divers gauche Anthony Zilio et celle qui l’a précédé à la fonction, Marie-Claude Bompard de la ligue du Sud. L’ex-première magistrate devenue chef de file de l’opposition a ouvert les hostilités en jugeant en déplorant, selon ses termes « une décision un tout petit peu délicate dans le contexte sanitaire dans lequel on se trouve ». L’élue y va de sa mise en garde, agitant le risque d’une course sans spectateurs pour cause de Covid-19. « En fait la course se déroule mais personne n’en profite parce qu’on interdit les regroupement des spectateurs, ajoute Marie-Claude Bompard. Vous engagez 36000€ de dépense. Il va falloir apporter l’aide matériel les barrières et mobiliser la police ».

Une ville vent debout

Réponse du maire : «  Les patron de la course Christian Prudhomme et François Lemarchand m’ont proposé de récupérer l’arrivée étape. C’est avec grand plaisir que nous accueillons cet évènement pour montrer que Bollène aime le sport. Toute la ville est vent debout pour faire en sorte que cet évènement soit une belle manifestation un moment unique. L’ensemble des licenciés de l’Avenir cycliste bollénois de José Cordoba sont ravis. Les commerçants et les enfants des écoles aussi. C’est aussi de montrer que Bollène aime le sport. Je crois qu’on peut mettre 36000€ hors taxe dans cette manifestation. » S’adressant toujours à l’ancienne maire, Anthony Zilio : « Vous évoquez la police ne savez pas de quoi vous parlez puisque c’est la garde républicaine qui encadre le Paris-Nice ». Vingt-sept garde républicaines viendront escorter la caravane du Paris Nice. L’ensemble des communes du territoire fournirons des barrières pour faire en sorte de pouvoir les installer sur les abords. C’est un évènement qui va faire parler de Bollène en bien.